Tout savoir sur le permis C

Vous aimez être sur la route et faire de longs trajets ? Vous envisagez de conduire des poids lourds ? Alors vous devriez envisagez de passer le permis C pour pouvoir atteindre vos objectifs. Mais quelles sont les spécificités de ce permis ? Quels conditions devez-vous remplir pour espérer le passer ? Quels véhicules pouvez-vous conduire avec celui-ci ? Un éclairage sur ces différentes questions semble nécessaire.

Le permis C, les véhicules concernés

Le Permis C vous permet de conduire des véhicules destinés au transport de marchandises ou de matériels dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est supérieur à 7,5 tonnes. Par ailleurs, le véhicule peut atteler une remorque dont le poids n’excède pas 750 kg. Si la charge de celle-ci est supérieure, sachez que vous pouvez passer le permis CE pour être en conformité avec la loi.

Le permis C, les conditions pour passer l’examen

Les conditions à remplir pour pouvoir passer l’épreuve sont liées à votre âge, aux catégories de permis que vous possédez déjà ainsi qu’à votre état de santé.

Ainsi, pour pouvoir être candidat, vous devez avoir au moins 21 ans au moment de l’épreuve à l’exception des personnes qui suivent une formation professionnelle de conducteur (CAP, Bac pro, titre professionnel, FIMO). Il est également nécessaire d’être titulaire du permis B. Enfin, sachez que vous devez passez une visite médical devant un médecin agrée par le préfet de votre département afin de pouvoir passer l’examen.

Contrairement au permis B , le Permis C est temporaire et sa durée de validité varie avec l’âge :

  • pour les moins de 55 ans, elle est de 5 ans
  • entre 55 ans et 60 ans, le permis expire à la date d’anniversaire des 60 ans
  • entre 60 et 76 ans, le permis est valable 2 ans
  • pour les plus de 76 ans, le permis doit être renouvelé tous les ans.

Pour renouveler votre permis C, vous devez le faire avant la fin de validité de celui-ci. Pour effectuer votre demande en ligne, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS)

l’épreuve du permis C

L’examen se déroule en trois phases : le passage du code, une épreuve hors circulation et une dernière épreuve en circulation.

Le code

Tous les candidats sont obligés de passer cet examen théorique à l’exception des personnes qui possèdent un autre permis de conduire ou ont obtenu le code depuis moins de 5 ans.

L’examen pratique hors circulation (HC)

Comportant plusieurs étapes, il dure 30 minutes. Il se décline de la manière suivante :

  • un test écrit de 10 questions de connaissance tirées au sort dans un lot de 20 fiches et qui dure 6 minutes
  • une vérification de plusieurs points de sécurité autour du véhicule
  • un test oral se déclinant en 3 questions parmi 12 possibles et qui aborde la sécurité et la signalisation propre aux véhicules du permis C
  • une manipulation sur plateau qui consiste en une marche arrière sur un parcours sinueux afin de réaliser trois actions possibles (un arrêt de précision, un stationnement dans une zone balisée, une mise à quai).

L’examen en circulation (CIR)

Pour pouvoir passer cette dernière épreuve, le candidat doit impérativement avoir obtenu un minimum de 16 points lors de l’examen précèdent. L’épreuve dure 60 minutes et sollicite plusieurs aptitudes supposées du candidat :

  • quitter un emplacement et repartir après avoir effectué un arrêt
  • évoluer sur des routes droites et sinueuses
  • prendre différentes directions en empruntant notamment les vois d’accélération et de décélération
  • réaliser un parcours en environnement urbain, routier et/ou autoroutier
  • dépasser et croiser d’autres usagers de la route
  • sécuriser sa sortie de véhicule

Pour réussir l’épreuve et obtenir le permis C, vous devez obtenir un minimum de 17 points sans commettre d’erreur éliminatoire. En cas d’échec, vous pouvez repasser le CIR 2 fois à condition de le faire moins d’un an après la réussite au HC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *