Le scandale Volkswagen, dernières nouvelles

Le scandale Volkswagen n’a pas encore fini de faire des éclaboussures autour du géant aux 12 marques, encore quelques mois après. En effet, aux dernières nouvelles, il semblerait que les remous ont atteint Audi, mais aussi les propriétaires européens des voitures truquées.

Des ingénieurs suspendus chez Audi

Suite à la découverte d’émissions polluantes « non autorisées » sur ses moteurs diesels de grosse cylindrée, la marque aux anneaux asuspendu deux de ses ingénieurs. C’est ce que Ropert Stadler, le président du directoire de la marque Audi a annoncé sans plus de précisions dans une interview publiée le 26 novembre dernier. En effet, la firme mène une enquête intérieure dans le but de déceler des « manipulations volontaires » des fameux logiciels en cause.

85.000 véhicules diesel seraient encore concernés

Les autorités américaines ont été averties jeudi dernier que le nombre de véhicules équipés d’un moteur diesel V6 3,0 litres et pourvus du logiciel de contrôle des émissions avoisinaient les 85.000. Volkswagen et Audi eux-mêmes ont tenus à diffuser cette nouvelle.

Les propriétaires européens non indemnisés

C’est avec consternation que les propriétaires européens dupés par Volkswagen ont appris que le géant allemand ne les dédommagerait pas. Ce qui ne sera toutefois pas le cas des propriétaires américains, qui eux, recevront des indemnités. Pour info, Volkswagen a promis aux américains, une compensation de 1.000 dollars par voiture truquée ainsi qu’une assistance gratuite de trois ans si panne il y avait.

 

Un commentaire


  1. Aux dernières nouvelles, il parait que le constructeur automobile allemand Volkswagen s’attend à devoir racheter quelque 115 000 voitures aux Etats-Unis en raison du scandale des moteurs truqué qui le secoue depuis septembre. Eh oui, le groupe prépare ses arrières.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *